A propos du site




Livre d'or



Contactez le webmaster

Copyright © H.Przysiuda -2001- All rights reserved.

Ce site est né le 15 août 2000
Dernière mise à jour le : Sunday, July 10, 2005
Composition des encres


Pigments
Chaque pigment possède des propriétés particulières déterminant l'aspect final de la couleur. Les pigments ont plusieurs origines : minérale ou organique, naturelle ou synthétique. A l'heure actuelle, la plupart des pigments (à 95%) sont d'origine synthétique.

Caractéristiques
Les jaunes et oranges Tous les jaunes de la gamme Charbonnel sont constitués de pigments azoïques. Ce sont des pigments organiques. Ces pigments sont d'une puissance moyenne et ont un bon pouvoir de colorant et une bonne tenue lumière. Ils sont assez transparents et sont stables chimiquement.
Les rouges
Les rouges sont constitués de pigments azoïques ou de quinacridones. Les azoïques sont décrit plus haut (voir les jaunes). Les quinacridones sont très puissants, très profonds et ont une très bonne lumière. Ils sont très transparents.
Les violets Ils sont constitués de pigment dioxazine. Ces pigments ont les mêmes caractéristiques que les quinacridones : ils sont très puissans, très profonds et ont une très bonne tenue lumière.
Les bleus La majorité des bleus sont des pigments de phtalocyanine sauf le Bleu Outremer (combinaison d'alumine et de silicate) et le Bleu de Prusse (complexe ferreux)
Ces deux dernières couleurs ont des pouvoirs couvrants et colorants faibles. Par contre ils ont une très bonne tenue lumière et sont compatibles avec tous les pigments. Les pigments de phtalocuanine sont transparents, très colorants et très stables.
Les verts Ils sont aussi à base de pigments de phtalocyanine donc transparents. Ils ont une bonne puissance et sont très stables.
Les terres
Ils sont à base de pigments d'oxydes de fer synthétiques ou naturels.
Les oxydes naturels sont des terres naturelles, lavées et décantées. Contrairement aux azoïques, ce sont des terres ternes. Elles permettent des mélanges plus sourds et une belle gamme de buns et de gris, ce sont des pigments semi-opaques. Leur temps de séchage est assez court et elles ont souvent tendance à donner des pâtes granuleuses (difficultés de broyage).
Dans la gamme de couleurs Charbonnel, seul le Sépia Naturel est à base d'oxyde de fer naturel. Les oxydes synthétiques ont les caractéristiques des oxydes naturels sans en avoir les défauts. Ils sont moins ternes, moins granuleux et le séchage est identique. Ils sont également semi-opaques.
Les noirs Ils sont composés de noir d'ivoire et de noir de carbone. Le noir d'ivoire est plutôt bleuté et à un temps de séchage assez long. Il est opaque. Le noir de carbone est plus puissant et à un temps de séchage plus court que le noir d'ivoire. Le pourcentage de ces deux types de noir varie selon le noir concerné. Les noirs se différencient non seulement par leur teinte mais aussi par leur viscosité.
Ils sont composés dhuile de lin 200 poises (très haute viscosité), d'huile de lin 30 poises (viscosité moyenne) et d'huile de lin décolorée (faible viscosité). La proportion de ces trois huiles donnera une viscosité particulière à chaque noir. La proportion entre le taux de pigment et l'huile aura aussi un rôle important pour la viscosité et la profondeur du noir.
Les blancs Ils sont composés de Blanc de Zinc et de Blanc de Titane. Le Blanc de Titane est très puissant, très couvrant. Le blanc de zinc est plus transparent, un peu moins puissant mais a tendance à grisailler sur les plaques aciérées. Les blancs ont tous la même viscosité que les couleurs Charbonnel
Les couleurs métalliques L'or est constitué d'un pigment à base de bronzage naturel. L'argent d'un pigment à base d'aluminium. La granulométrie de ces nuances est plus forte et la pâte plus épaisse que les autres car elles ne peuvent pas être broyées. En effet, le broyage casserait le pigment et celui-ci perdrait toutes ces caractéristiques métalliques.

Liant Le liant utilisé pour les couleurs Charbonnel est de l'huile de standolie. C'est de l'huile de lin polymérisée c'est-à-dire qu'elle a été chauffée afin de l'épaissir. Elle jaunit très peu en viellissant et supporte très bien l'épreuve du temps. Plus l'huile sera cuite, plus elle sera visqueuse. On mesure cette viscosité en poises. Un nombre élevé de poises signifie une viscosité importante. Les couleurs Charbonnel contiennent toutes une huile de standolie à 30 poises (viscosité moyenne).
Certains noirs contiennent aussi de l'huile de standolie à 200 poises. Ceci permet à l'artiste de varier les rendus : le noir 55985 par exemple sera difficile à essuyer en raison de sa viscosité importante mais renforcera les barbes des pointes sèches. Les encres pour taille douce Charbonnel ne contiennent aucun additif (siccatif ou cire). Ceci permet d'avoir une intensité et une qualité optimale. Les artistes peuvent s'ils le désient, rajouter par exemple du siccatif.

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!
Copyright © H.Przysiuda -2001- All rights reserved.